« Tire la chevillette, la bobinette cherra » : sac d’artiste #3

Ma fille et moi avons commencé à dessiner. Tadam.

Enfin… disons que j’ai entrepris quelques gribouillages colorés, et que ça a bien fait marrer Maria, 9 mois.

Elle est un peu petite et n’a pas compris grand chose à notre session « art » (si ce n’est une affection étrange pour le feutre violet).

Par contre, moi j’ai kiffé et j’ai hâte qu’on recommence à se mettre du stylo jusque dans les cheveux.

♦♦♦♦♦

Ni une ni deux, j’ai saisi le moment de la sieste post-création pour lui faire un petit sac d’artiste.

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

Cet enduit Linnamorata m’avait tapé dans l’œil et j’attendais un projet qui fasse honneur à sa belle interprétation illustrée du petit chaperon rouge.

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

♦♦♦♦♦

Déjà réalisé pour Loulou et pour Cassandra, le tuto de Sweetanything (ex poussière d’étoile) fonctionne vraiment bien.

Je l’ai un peu adapté cette fois ci pour une version protège-cahier, sans lanières.

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

Feutres et gomettes n’ont qu’à bien se tenir!

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

J’ai pensé du coup  à un autre système de fermeture  : une chute d’enduit insérée dans les deux épaisseurs lors de la couture, (en prenant soin de choisir de jolies illustrations), deux pressions KAM, un petit coup d’énervement pour faire rentrer la pression dans deux couches d’enduit, et hop, le tour est joué!

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

« Toc, toc, toc. Qui est là? »

L'atelier de rubita // Le cahier du chaperon rouge :  sac à dessin en coton enduit

♦♦♦♦♦

Fournitures : coton enduit Linnamorata trouvé au salon CSF // chute du tissu ameublement rouge de chez Emmaüs, déjà utilisé ici // pressions Kam de chez Lafarandoledestissus // beaucoup d’amour

Prix de revient : 50 cm d’enduit à 7€ // tissu Emmaüs 2,50 € // 4 pressions KAM 50 cts => 10 €

♦♦♦♦♦

[Je vous parlerai une autre fois de l’atelier peinture, qui aurait nécessité une combi intégrale car le tablier de repas (ici) n’a pas suffit].

Je vous laisse, j’ai coloriage!

A bientôt les loulous! 

Publicités

6 réflexions sur “« Tire la chevillette, la bobinette cherra » : sac d’artiste #3

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s